Comment être une fille ?

Attention, la direction (càd moi) vous informe que cet article contient un peu de sarcasme, veuillez ne pas le lire si vous êtes cons

Salut les loulous,

Eh oui, tu as bien lu, tu ne t’es pas trompé de site : je ne t’ai pas insulté. En effet, ces dernières semaines, je suis d’humeur guillerette, je me sens bien, ça farte comme dirait l’autre.

En effet, nous sommes en plein dans ma période préférée de l’année : Noël ! Mais aujourd’hui je ne te parlerai pas des meilleures reprises metal des chants de Noël, oh que non (pourtant y’aurait des choses à dire…). Aujourd’hui est un jour important. Aujourd’hui est un jour capital dans ta vie d’individu. En effet, aujourd’hui je vais t’apprendre à être une fille !

Aujourd’hui, nous allons apprendre comment être une bonne Jean-Fille (ou Jeanne-Fille du coup). Et pour cela nous n’allons pas aller chercher bien loin, nous allons nous pencher sur les publicités de jouets qu’on nous diffuse EXCLUSIVEMENT pendant les périodes des fêtes (à croire que les Barbies n’intéressent personne au mois de juillet, quel racisme envers ceux qui fêtent Noël en juillet !). En effet, ces pubs sont un excellent référentiel en ce qui concerne la société, elles t’apprennent la vie, les références, les comportements à avoir et JE DÉCONNE !

Es-tu prêt à tout savoir ?

Comment être une bonne Jean-Fille ?

Bon là normalement vous m’avez vu venir. Qu’est-ce qu’une petite fille selon les publicitaires ? Lors de mes nombreux visionnages de pages de pubs sur des chaînes destinées aux enfants tôt le matin (si vous saviez le nombre de dessins animés pourris qui passent de nos jours…), j’ai constaté trois grandes tendances dans les pubs pour fille. Ah oui, je précise tout de suite : il y a des pubs pour filles et des pubs pour garçons hein ! Faudrait être aveugle (ou fondamentalement con) pour ne pas le remarquer.

Trois grandes tendances donc disais-je (avant d’être interrompu par une soudaine pensée qu’il me fallait écrire). Trois tendances ? Voilà trois sous-parties toutes trouvées !

A. Les poupées Barbie

Rigole, rigole, sache que c’est le jouet le plus vendu au monde ! Ah ça ferme  sa gueule, ça la ramène moins !

Donc Barbie, comme tu le sais parce que tu vis sur Terre (enfin je crois), c’est une poupée de type rose. J’y peux rien moi, y’a du rose PARTOUT ! Ce qui nous amène déjà à notre premier critère pour être une bonne Jean-Fille : mettre du rose partout ! Les filles, c’est rose, c’est bien connu, même qu’elles font pas caca ! Et cette Barbie (quel prénom à la con quand on y pense) passe ses journées à faire des trucs de filles, comme conduire une voiture rose, conduire son camping-car rose pour faire des sorties avec ses copines, faire du poney avec sa selle rose ou à essayer des vêtements ! Du coup, Jean-Fille, j’espère pour toi que tu ne fais que ça de tes journées, sinon tu n’es pas conforme à ton sexe !

Je me permets également de te signaler que, lorsque l’on tape « Barbie » dans Google, le premier lien indique « Barbie – Jeux pour les FILLES ». Désolé, Jean-Garçon, mais tu n’as pas le droit de jouer aux Barbies, tu es bien trop manliest-man pour ça !

Allez, étude de cas : j’ai trouvé cette pub pour le camping-car Barbie ! Analysons brièvement !

 

Si tu n’as pas réussi à tenir jusqu’à la fin, je te souhaite bien de la chance pour la suite… Donc ! Nous avons une chanson niaise qui ferait frémir Elvis, la bonne voix bien niaise de pub pour fille qui gueule BARBIIIIIIIE dès le départ (des fois qu’on confondrait avec Batman) et du rose, du rose et encore du rose PUTAIN !

Nota Bane (oui, j’invente) : avant, Barbie était accompagnée de Ken, son concubin. Ken a disparu, mort d’une overdose de rose. RIP Ken, ajamédannokeur.

Nota Bane 2 : la fin de la pub indique « tu peux être tout ce que tu veux ». Sauf un garçon visiblement.

B. Les poupons

Vous savez ce que les femmes adorent ? Les bébés ! Si tu es une Jean-Fille et que tu ne fonds pas devant le moindre chiard que tu croise, tu peux aller te faire greffer une kikoute !

J’avoue ne pas trop comprendre cet attrait pour les poupons. Je peux comprendre à la rigueur les poupons normaux (comme ceux qui illustrent cet article, ne sont-ils pas mignons). Mais des fois ça va bien trop loin. Il faut dire que toutes les filles sont destinées à rester à la maison pour s’occuper de leur progéniture (si tu es une fille et que tu voulais avoir un emploi à l’extérieur, désolé mais c’est mort) alors autant les préparer à tout !

Je suis donc tombé sur ce spot, pour « Nenuco, mon premier repas ». Enjoy.

Rose : check. Voix niaise de grosse débile : check (notez le « ohoh » quand le bébé a chié sa race).

Cette pub t’apprend, Jean-Fille, ton métier : tu fais à manger, tu t’occupes de bébé et tu lui torches gentiment le cucu. J’espère que tu es prête, car c’est ton destin de fille !

Bon sinon le gosse qui mange sa merde, ça choque que moi ?

Attention, la prochaine pub n’est pas à mettre devant tous les yeux. Beaucoup s’y sont risqués, peu en sont revenus. Vous allez voir un jouet d’une laideur à faire pâlir Saroumane (qui pourtant en a vu des mochetés). Voici : Baby Wow (pas celui d’Azeroth, l’autre) !

Refaisons notre contrôle : rose partout, voix niaises, chansons ridicules. C’est bien une pub pour détentrice de deux chromosomes X.

Nan mais sérieux, vous aviez déjà vu un jouet aussi moche ? Putain le truc fait le duckface le plus monstrueux que j’ai jamais vu ! Sachez cependant que cette pub (sa chanson surtout) est utilisée comme moyen de torture dans les prisons les plus hardcores de Sibérie.

Donc après le rose, voilà les bébés, autre devoir de fille ! Il est évidemment bien connu que les hommes ne s’occupent pas de leurs enfants, moi-même petit j’ai baigné dans mes excréments des heures durant car mon papa ne s’est jamais occupé de moi…

C. Les trucs designs ou intimes

Alors là c’est le festival ! Vous, mesdames, avez droit à tout un attirail pour être une bonne fille : journaux intimes, sacs roses, kits de dessins, de couture…

Ce n’est pas parce que vous restez toute la journée à la maison pour vous occuper de bébé que vous ne devez pas être créative pour autant ! Z’avez qu’à dessiner des vêtements, c’est un truc de fille ça, les vêtements (pas vrai Gaultier, St Laurent, Vuitton, Lagerfeld… que des gonzesses toussa). Vous pouvez aussi vous fabriquer des petits accessoires « trop fashions » à mettre sur vos sacs à main ! Vous pouvez aussi vous fabriquer des petits mèches roses à accrocher dans votre cuir chevelu délicat !

Toutes ces activités sont merveilleuses mais je pense que ma préférée reste la rédaction de journaux intimes. Eh oui, Jean-Fille, ne le nie pas : tu aimes coucher l’intégralité de tes pensées sur un petit journal rose à cadenas. Ça tombe bien, la prochaine pub est faite pour toi ! Fais attention à tes oreilles cependant…

Par où commencer ?

ROSE + COEUR = CO-CO-COMBOOOOOOO !

Vous noterez que Léontine (ouais, je suis sûr qu’elle s’appelle vraiment comme ça) s’enferme dans sa chambre et barricade les fenêtres. Elle tente peut-être d’échapper à de redoutables monstres ? Que nenni, elle doit juste raconter sa PASSIONNANTE existence d’enfant de 11 ans dans son journal AMAZINGUE PUTAIN

Bon je parlerai pas des effets de transitions en forme de coeur, du jeu du cheval, des photos de ses bestas (Jean-Fille n’a pas le droit d’avoir d’ami, seulement des amies), du « chui ankor + bel » ou du superbe slogan qui accompagne ce produit : « Kidi Secret, j’adore ». GG le marketing, on sent que ça bosse dur.

Ah oui, veuillez donner un oscar à cette formidable comédienne, Julia Roberts n’a qu’à bien se tenir !

Alors, Jean-Fille, tu as tout retenu ? Pour être conforme à ton sexe, tu dois aimer (ADULER) le rose, t’occuper de bébé, faire la popotte, faire des selfies avec tes copines (dans ton camping-car ROSE si possible), raconter tes petits secrets et dessiner des vêtements. S’il te manque un de ces éléments, navré mais tu n’es pas une fille.

Pas la peine de râler hein, c’est pas moi qui en ai décidé ainsi !

 

Eh oui, à une époque où on fait tout un tapage pour une connerie de réforme orthographique que je ne nommerai pas (je voulais en faire un article mais celui de l’illustre Odieux Connard suffit, je mets le lien en fin d’article) et durant laquelle les discriminations envers les femmes sont au coeur des débats, on doit encore se coltiner ce genre de pubs, ce genre de jouets, ce genre de clichés.

Comme si les filles n’avaient pas envie de jouer aux voitures, aux Power Rangers ou aux Nerfs. Comme si les garçons n’avaient pas le droit de jouer aux Barbies, de faire semblant de s’occuper de bébés… Au lieu de nous faire chier avec l’écriture inclusive, il faudrait peut-être commencer par les vrais combats.

Je dis ça, je dis rien…

Allez, je t’offre le boss final des pubs pour fille, t’es pas prêt/prête (je suis pas sexiste) : https://www.youtube.com/watch?v=3VozP3AEiJ8

 

Le fameux article de l’Odieux Connard : https://unodieuxconnard.com/2017/11/14/lecriture-pas-tres-inclusive/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :