Batman : mes 10 comics préférés

Salut, connard, connasse, tu vas bien ?

Je m’en fous figure-toi car aujourd’hui est un beau et grand jour ! Pourquoi ? Aucune idée ! Je me suis réveillé en forme et j’ai sauté sur le pc pour écrire un article. Et je l’ai cassé mdr

En fait c’est évidemment faux, « sauter » étant ici une métaphore mais bref !

Aujourd’hui, j’ai envie de te parler de comics. Et plus exactement de mon personnage de comics préféré : Batman. Oui, je sais, c’est pas original de préférer Batman aux autres mais en même temps il est tellement supérieur ! J’adore ce personnage, son univers, ses alliés et ses ennemis. Et si la seule chose que tu connais du chevalier noir c’est la trilogie Nolan, que tu penses que Bale est meilleur qu’Affleck et que Ledger est meilleur que Hatet, alors ne prétend pas connaître Batman, connard.

D’une humeur guillerette (en gros je me sens bien), j’ai envie aujourd’hui de te parler de 10 excellentes histoires (selon moi) qui mettent en scène l’ami Bruce Wayne. Pour chacune d’entre elles, j’ai choisi 3 points pour prouver sa qualité. Et, comme je suis vraiment sympa (faudrait que j’arrête d’ailleurs), j’ai réfléchi (si, si) et je me suis débrouillé pour que tu puisses te procurer facilement 9 des 10 comics dont je vais te parler. Je vais même te donner le tarif approximatif de chacune de ces oeuvres.

Avant de commencer, je veux juste parler rapidement de 4 oeuvres qui auraient pu se trouver dans mon top 10 sauf que non :

  • Arkham Asylum, de Grant Morrison et Dave McKean, dans lequel le Joker enferme Batou à l’asile d’Arkham (d’où le nom) pour lui prouver qu’il est finalement aussi fou que ses ennemis (les dessins sont incroyables)
  • No Man’s Land, un grand arc dans lequel Gotham est réduit en poussière par un tremblement de terre, puis abandonné par le pays qui y déclare la loi martiale. Plus de technologies, plus d’autorités, plus de nourritures… Bref, c’est la merde !
  • Le Culte, un récit assez vieux et pas forcément accessible aux néophytes (c’est pour ça que je ne l’ai pas sélectionné) dans lequel Batou prend cher, mais genre vraiment !
  • Knightfall, un arc culte au cours duquel Batou se fait éclater le dos par Bane (pas moi, l’autre) et est remplacé par Azraël (pas le chat, l’autre). Je ne l’ai pas mis ici parce que l’arc est très long et n’intéressera pas forcément les néophytes…

10. Noël, de Lee Bermejo

10.1

Ce récit est un peu particulier. Lee Bermejo, dessinateur émérite et talentueux, a décidé d’écrire une histoire de Batou seul. Dans cette histoire, Bermejo adapte le classique « Un chant de Noël » de Charles Dickens dans l’univers du chevalier noir. Et ce qui semble être une idée débile est en fait une super idée. Monsieur Lee, qui semblait se mettre dans de beaux draps (humour), utilise Catwoman, Superman et le Joker pour jouer les fameux fantômes du roman d’origine et livre une histoire géniale, pleine de bonnes idées et vraiment intéressante. Ah et le Bat-costume claque. Tu le trouveras à environ 15 euros dans ton magasin préféré (sauf si ton magasin préféré c’est ta boulangerie, auquel cas tu auras du mal à le trouver).

Pourquoi je te le conseille ?

  1. Son concept est intéressant et innovant, le fait de mélanger Batman et un conte de Noël, tu y aurais pensé, toi ??? Le pire c’est que ça marche super bien, les deux univers se rejoignent parfaitement ! On a là une vraie ré-interprétation de l’univers de Batou, et ça fait du bien des fois.
  2. Pas besoin de connaître l’univers de Batman par coeur. Si tu as vu les films ou une série animée, tu connais déjà chaque élément que Bermejo utilise dans ce comics !
  3. Lee Bermejo, le dessinateur. Il fait ici des merveilles, avec son style habituel (qui ne plaira pas à tout le monde, mais moi j’aime donc je suis content) et des découpages vraiment originaux. Visuellement, ça tue sa mère !

10.2.jpg

9. Mad Love, de Paul Dini et Bruce Timm, ~15 euros

Après avoir inventé le personnage d’Harley Quinn dans la série animée, Paul et Bruce ont eu envie de continuer à développer ce personnage (s’ils savaient ce qu’elle est devenue…). Pour cela, ils ont écrit et dessiné un comics assez caractéristique : Mad Love. Ce bouquin raconte les origines d’Harley, de ses études à son statut actuel (à savoir ennemi de Batman, pas membre d’une certaine escouade), tout en s’attardant pour son amour fou pour le Joker (amour non-réciproque, j’insiste là-dessus). Attention, ce n’est pas un comics à mettre devant tous les yeux DU TOUT ! C’est un comics empli de violence psychologique mais c’est un indispensable si vous voulez vraiment comprendre ce personnage…

Pourquoi je te le conseille ?

  1. Le style graphique est cool. Bruce Timm était le dessinateur de la série animée et il a gardé le même style cartoony pour cette histoire. C’est beau et c’est rare de voir un tel trait.
  2. Une parfaite explication de la relation Harley-Joker. Tu vois Suicide Squad, ce fabuleux catastrophique film qui veut te faire croire que les deux sont amoureux tout plein, choupi choupi, viens on s’envoie des sms, viens je t’aime et tu m’aimes aussi ? Et bien il se plante. En vrai, le Joker n’aime pas Harley, il ne fait qu’utiliser son amour pour lui faire faire ce que bon lui semble (et je ne parle pas de galipettes sous la couette). Il l’insulte, la frappe et la rabaisse tout le temps.
  3. Un contraste de fou. Ba ouais. Tu as d’un côté des dessins cartoons qui peuvent te faire croire que tu es devant un comics léger, pour enfant SAUF QUE NON ! Harley se fait frapper, y’a une blague de cul (assez marrante en plus) et je préfère pas t’expliquer comment elle a eu son diplôme de psychologie…

8. La Cour et la Nuit des Hiboux, de Scott Snyder et Greg Capullo, 15 et 20 euros

En 2011, DC a voulu donner un coup de jeune à son univers. Bruce Wayne est revenu d’entre les morts (ouais, il était mort) et a repris le costume de Batou. Scott Snyder (un type que j’aime détester) et Greg Capullo (un type que j’aime, c’est tout) ont donc écrit une cinquantaine de numéros de Batman (allant du très bon au « oh putain tuez moi »). Dans cet arc en deux parties, Batman et Bruce Wayne sont attaqués par une mystérieuse organisation, qui semble contrôler Gotham sous le nez du Chevalier Noir (ce qu’il ne va pas aimer du tout). Il va creuser un peu et découvrir la sinistre Cour des Hiboux (celle du titre du coup) et ça va partir en couille. Si j’étais taquin, je dirai que c’est le seul bon truc que Snyder (pas le réalisateur, l’autre) a écrit sur Batou. Mais d’ailleurs, ce serait pas le seul ???

Pourquoi je te le conseille ?

  1. Greg Capullo. J’adore ce mec. Ses dessins sont tops, Bruce est béjé et Batou transpire la classe par tous les pores (pas les cochons, les autres). C’est beau et niveau ambiance, ça arrache le papier peint de ta cuisine (désolé si tu n’as pas de papier peint, encore plus désolé si tu n’as pas de cuisine)
  2. Le côté blockbuster. C’est pourtant le truc que je reproche à Snyder, son côté Michael Bay du comics. Pour te donner une idée, il a ensuite fait capturer toute la Bat-family (Alfred compris) par le Joker, a fait empoisonner toute la Justice League par ce même Joker, a rendu Wayne amnésique, a transformé Batman en un mécha conduit par Gordon… Mais sur cet arc, il ne va pas trop loin, c’est cool.
  3. Les ennemis. La Cour des Hiboux est géniale ! C’est une putain de secte qui ferait peur à n’importe qui (sauf à Tom Cruise, bien sûr) et qui contrôle tout. Même leurs masques font peur ! Quel charisme !

7. Terre 1, de Geoff Jones et Gary Frank, 15 +15 euros

Chez DC, il existe la collection Terre 1. Cette dernière permet à une équipe créative de réécrire et de modifier les origines d’une personnage dans une série. On a déjà eu Superman et Wonder Woman et je vais te parler de Batou (à noter que Green Lantern et Aquaman auront bientôt leur version). Ici, le Pingouin est maire de Gotham et Thomas Wayne veut prendre sa place lors des prochaines élections. Bon le souci c’est que Thomas et Martha se font buter et que le petit Bruce va devoir grandir tout seul, élevé par Alfred, agent spécial de l’armée (donc pas majordome). Il va ensuite vouloir devenir Batman, on s’en doute, aidé par son papa adoptif qui va l’entraîner à la dure ! Une superbe histoire, bien écrite (Jones <3) et bien dessinée (Frank <3).

Pourquoi je te le conseille ?

  1. Une origin-story ! Même si elle n’est valable que dans cette mini-série, tu as là une ré-écriture des origines du personnage. Ce qui veut dire que tu n’as pas besoin de connaître l’univers. Et que, si tu le connais, tu vas être surpris.
  2. Les surprises, justement ! Nan parce que là, tu vas en avoir ! Rien que le fait que le Pingouin soit maire de Gotham est surprenant mais alors attends de voir Alfred ! Il est totalement différent de ce qu’on a l’habitude de voir ! Et ce ne sont pas les deux seules surprise qui se cachent dans ces pages…
  3. Le réalisme. Jones et Frank ont cherché à créer un Batman réaliste. Niveau couleur, ça se sent tout de suite, on est loin des couleurs habituelles. Mais ce réalisme impacte aussi le personnage lui-même, notamment quand un de ses gadgets déconne complètement au milieu de l’action…

6. Silence, de Jeph Loeb et Jim Lee, 35 euros

C’est le comics avec lequel j’ai découvert l’univers de Batman ! Le jour où je me suis intéressé aux comics, je me suis rendu dans le magasin Cultura le plus proche et j’ai cherché la perle rare. Et je suis tombé sur ce pavé. Je l’ai ouvert, j’ai vu les dessins, j’ai supplié mes parents et ils me l’ont acheté. Et je ne regrette pas du tout mon achat ! Dans ce pavé, Batman est attaqué par un ennemi encore inconnu qui utilise néanmoins les méchants habituels pour lui faire du mal. En plus de ça, Bruce Wayne reprend contact avec un ami d’enfance. En plus de ça, Catwoman se rapproche pas mal de notre ami aux oreilles pointues… Bref, Batman a du pain sur la planche (pourtant il n’est pas boulanger, humour).

Pourquoi je te le conseille ?

  1. Parce qu’il n’y a pas mieux pour découvrir l’univers de Batman. Tout y passe : lui, ses alliés, quelques Robins, Batgirl, Catwoman et la plupart de ses ennemis ! Et à chaque fois, le récit a l’intelligence de présenter brièvement les relations entre les personnages, pour que tu comprennes tout. Oui, même un débile dans ton genre peut tout comprendre.
  2. Un nouveau méchant fait son apparition, et dieu sait qu’il est classe. On parle d’un mec qui a organisé un plan parfait pour détruire Batman ET Bruce Wayne en même temps, en mobilisant tout son univers. C’est brillant ! Bravo Jeph Loeb pour ce méchant, t’as géré mec !
  3. Jim Lee. Je t’ai dis que j’avais choisi ce comics pour ses dessins, et bien je les offre comme argument. Jim Lee avait un talent de malade à l’époque (maintenant moins, je trouve) et Silence est l’un de ses meilleurs travaux. Mention spéciale au chapitre dans l’opéra, juste magnifique !

5. Année Un, de Frank Miller et David Mazuchelli, 15 euros

Tiens, c’est la première fois qu’on parle de Frank Miller, un de mes auteurs préférés de l’histoire des comics.Donc ! Dans ce comics, Miller raconte la première année de Bruce en tant que Batman. Il va devoir apprendre comment être le justicier masqué, comprendre la pègre, trouver des alliés… C’est ce comics qui sert de point de départ à toutes les aventures du Batou. C’est donc un indispensable quand on veut creuser un peu le personnage. Attention, ici, point de Joker, de Superman ou de Pingouin. Batman affronte la pègre et la police corrompue, et ça suffit largement pour une année d’ailleurs ! C’est un récit méga culte, qui a permis à Miller de confirmer son statut d’auteur de génie.

Pourquoi je te le conseille ?

  1. Parce que Miller a l’intelligence de présenter la première année de Batman, qui affronte la pègre, en parallèle avec la première année de Gordon, qui affronte les flics corrompus. Les deux vont bien sûr finir par s’allier mais j’en dis pas plus !
  2. Mazuchelli. Faut aimer hein, c’est particulier, mais ça claque je trouve.
  3. Le début de tout. Ce bouquin est sorti en 1987 et reste, encore aujourd’hui, l’origin-story référence de Batman. Tout le monde la respecte depuis 30 ans et c’est pas demain que ça va changer !

4. All-Star Batman & Robin, de Frank Miller et Jim Lee

Bon courage pour le trouver en librairie celui-là, c’est très dur ! DC avait lancé une gamme « All-Star » dans laquelle un scénariste et un dessinateur réputés devaient bosser ensemble. Et je peux te dire que Miller et Lee ont tout niqué ! L’histoire commence quand Dick Grayson perd ses parents. Batman va le récupérer et en faire son Robin en, je cite, « l’entrainant dans une guerre ». Avec un début comme celui-là, t’imagines bien que ça va casser des culs ! Miller s’est complètement lâché dans cette série, avec un Batman très violent, des situations inimaginables (si tu savais comment ils battent Green Lantern), des personnages revisités (si tu voyais Vicki Vale ;))… Autant  te dire que ça a fait polémique et que ce truc est aussi adulé que détesté. Tu sais dans quel camp je suis.

Pourquoi je te le conseille ?

  1. Le « God-damn Batman » ! Miller présente ici un Batman complètement décomplexé, violent, brutal, taré en fait ! Le mec kidnappe un gamin qui vient de perdre ses parents, le force à devenir Robin et l’enferme dans la  Batcave en l’obligeant à bouffer des rats pour survivre ! C’est tellement énorme !
  2. L’irrespect total pour le matériau de base. Miller s’en bat les couilles, et pas qu’un peu ! Robin se fait taper, Green Lantern je t’en parle pas, Black Canary roule un sacré patin au Bats et Vicki Vale… Putain VICKI VALE MON GARS
  3. Jim Lee, encore. Son deuxième plus beau travail après Silence ! Tu verrais Vicki Vale…

La dame en rose, c'est Vicki Vale. Tu comprends maintenant ? ;)

3. Un Long Halloween, de Jeph Loeb et Tim Sale, 35 euros

En théorie, c’est la suite de « Année Un ». Mais tu peux le lire sans avoir lu ce dernier hein, t’inquiète. On a donc ici un Batman qui va encore affronter la pègre. SAUF QUE ! Un mystérieux tueur bute petit à petit les membres de deux familles mafieuses rivales. Un meurtre par mois, chaque fois durant une fête. Ambiance. Sur fond de guerre des familles , Batou et Gordon vont enquêter. Ils vont s’allier avec un certain Harvey Dent, tout aussi motivé qu’eux à faire tomber les familles mafieuses et le tueur, surnommé Holiday. En plus de ça, cette enquête nous permettra de croiser tout un tas de têtes connues, comme le Joker, Catwoman ou l’Épouvantail. Magistrale, non ?

Pourquoi je te le conseille ?

  1. Encore un bon titre pour les néophytes ! Comme je l’ai dit, on croise pas mal de monde et on découvre pas mal d’aspects de l’univers du chevalier. Si en plus vous l’avez découvert avec la trilogie Nolan, vous allez adorer ce pavé vu que Nolan et Goyer (les scénaristes) s’en sont beaucoup inspirés (notamment pour « The Dark Knight »). Quand à ceux qui connaissent bien l’univers, ne vous inquiétez pas, le méchant est tout nouveau !
  2. Une enquête captivante avec une mafia digne du Parrain !
  3. Tim MOTHERFUCKING Sale ! La partie graphique de cette histoire ENCULE SEVEREMENT ! J’adore Tim Sale. Son style assez minimaliste me laisse sans voix et il n’est pas rare que j’ouvre mon exemplaire de ce pavé uniquement pour m’extasier devant la beauté des dessins du bonhomme, surtout les doubles pages. Il a pas mal perdu en talent d’ailleurs, ses dernières couvertures pour Batman Rebirth sont pas dingues…

2. Killing Joke, de Alan Moore et Brian Bolland, 13 euros

Le Joker s’est évadé d’Arkham et il a décidé de faire chier Batman. La base. Sauf que cette fois, il va tirer sur Barbara Gordon, la violer, enlever Jim Gordon, l’humilier et le torturer. Ambiance. En parallèle, Moore raconte également une version possible de l’origine du Joker et il analyse la relation Batman/Joker de la manière la plus précise et la plus complète. Bravo champion ! Alors attention, c’est clairement pas un comics pour tout le monde, c’est très très violent ! Aussi bien psychologiquement que physiquement (ils se mettent des grosses mandales).

Par contre ! Je t’invite à ne pas regarder l’animé qui en a été tiré. Il pue des pieds.

Pourquoi je te conseille ce comics ?

  1. Le Joker, jamais aussi bien écrit. Ses origines sont vraiment bien pensées et on en viendrait presque à compatir. Bon il torture Gordon et sa fille (LE SALAUD) donc on compatit pas en fait. Et la relation entre les deux némésis est parfaitement bien analysée (celle devant laquelle tu te paluches dans « The Dark Knight » sort tout droit de ces quelques pages).
  2. Le côté culte et ultime du truc. Si un bouquin d’à peine 50 pages est devenu aussi culte, y’a bien une raison. En plus il est pas cher !
  3. La partie graphique. Bolland est clairement l’un des meilleurs dessinateurs du monde. Et ! La version la plus récente a été recolorée de manière somptueuse ! Les flash-backs sont notamment magnifiquement sublimées par des touches de rouge… Bref, c’est beau !

1. The Dark Knight Returns, de Frank Miller, 25 euros

Pas la moindre hésitation pour la première place ! Autant la 2 et la 3 n’ont pas arrêté de s’inverser pendant que je préparais ce papier, autant DKR est toujours resté tout en haut. C’est mon comics préféré de tous les temps donc forcément… Et du coup, ça parle de quoi ? D’un Batman qui a pris sa retraite depuis pas mal d’années. Sauf qu’une vague de violence incroyable va submerger Gotham. Donc l’ami Batou, un peu vieux du coup, remet son masque et va botter des culs. Il va donc affronter un gang très dangereux, son plus grand ennemi et le gouvernement, qui aimait bien quand Batou la ramenait pas trop. Je t’en dis pas trop, lis-le !

Pourquoi je te le conseille ?

  1. Batman sombre, violent et torturé. On appelle ça le « dark and gritty » dans le milieu. Il a un gros fusil, il pète des jambes et il bute des gens. Bordel, des fois ça fait du bien !
  2. Carrie Kelley. Miller fait de Robin une fille, idée de génie. Une des meilleures versions de Robin (parce que oui, il y a plusieurs Robins, j’en parlerai un jour).
  3. Ce que sont devenus les personnages. Deux exemples. Superman bosse pour le gouvernement, il leur obéit au doigt et à l’oeil. Le Joker s’est calmé mais il redevient fou quand il apprend le retour de Batman. Brillant.

 

Voilà, tu connais maintenant mes 10 histoires préférées du Bat’s !

Cela dit, vu la qualité de ce qu’écrit Tom King sur la série Batman actuelle (notamment la « War on Joker and Riddles », ce que Marini a annoncé et la qualité de la série « White Knight » de Sean Murphy, peut-être que ce classement va changer…

Allez, bisous, connard, connasse !

Publicités

7 commentaires sur “Batman : mes 10 comics préférés

Ajouter un commentaire

  1. Je crois que j’ai arrêté de lire quand j’ai vu que le N52 était en 2008 dans ton article, j’avais bien dit que t’étais incompétent ! Va vite me corriger cette date du N52 !!
    Par ailleurs, c’est bien te te racheter une conscience en poussant les gens a acheter des comics, mais on sait tous la vérité :evilsmile: (oui je sais ça fait rien ici, mais tu sais ce que c’est dans ma tête ^^)
    Par contre je me rappelle pas quand Bruce Wayne est mort ? J’ai pas fini le run de Morrison, mais je me rappelle pas qu’il meurt dedans, même dans ce que j’ai pas lu, du coup je suis perplexe…

    J'aime

  2. Bruce Wayne est « tué » dans Final Crisis de Morrison. Sinon, mon pti Bane, il te manque tout un pan de la culture Bat. J’en ai lu d’autres bien meilleurs que Snyder ou Terre Un. Tu as l’album qui vient de sortir « Batman & les monstres » de Matt Wagner. Ou un run que j’aime particulièrement, celui de Moench & Jones. Et puis dans le New 52, je préfère largement le Detective Comics de… Tony daniel ! Ca t’intéresse aussi ? ^^ Biz mon coco

    J'aime

    1. Ba non seulement il me manque ce pan de culture mais en plus j’ai essayé de sélectionner des trucs que les néophytes peuvent trouver facilement. Le seul truc un peu exotique que j’ai placé ici c’est le All-Star de Miller ^^
      Après je suis loin d’être un fin connaisseur, ça c’est clair !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :