Disque’Cover #1 : Queen

Salut, connard, connasse ! Je suis de retour, pour te jouer un mauvais tour machin machin toussa toussa, tu connais la suite, chenapan que tu es.

En ce début septembre, nous fêtons la rentrée. Enfin certains, moi non, je n’ai plus d’école, je n’ai pas de travail et aucun avenir. Noraj du chômage. Il est donc grand temps de lancer une nouvelle rubrique sur ce joli site, histoire de changer un peu.

Te voilà donc installé devant le premier papier de la rubrique « Disque’Cover », rubrique qui te permettra de découvrir (to discover, dans la langue d’Elizabeth II) des groupes, avec comme point de départ leurs pochettes de disque. Note au passage l’habile jeu de mot entre « discover » et « disque-cover ». Je suis marrant hein ? HEIN ? RIGOLE ! stp…

Bref, pour commencer en beauté, j’ai choisi un groupe et pas n’importe lequel : Queen. Notez par ailleurs que ce groupe a été choisi au hasard total, après que j’eus demandé à un ami de me choisir une lettre au hasard (oui Bender, c’est toi). Ce vil filou (ça veut dire « ce connard ») a choisir Q. Donc Queen.

Queen, c’est presque le meilleur groupe du monde. Presque. Mais pas loin, c’est vrai. Faut dire que les mecs ont tout pour eux : un batteur très efficace, Roger Taylor, un bassiste qui trouve des lignes de qualité, John Deacon, un des meilleurs gratteux de la Terre (chaque note est parfaite, il m’impressionne), sa majesté Brian May, et un des meilleurs chanteurs/frontmen du monde, son autre majesté Freddie Mercury.

Donc toi je commence à te connaître hein. Quand on parle de Kouine, tu penses direct à une combinaison simple : Kouine = Freddie Mercury + Wiwilrokiou + wiarzechamepiaunz + aiwantoubrekfri. Allez, on peut aussi rajouter « anozerwouanbaitzedest » si tu regardes un peu les pubs en ce moment. Sauf que non, Kouine, ce n’est pas que ça. Déjà, comme je te l’ai dis, chacun des membres de la formation est fantastique. Et ils ont sorti une pelleté de tubes et d’albums tellement divers que les résumer à ces 3/4 chansons, c’est triste. Bref, allons-y, album par album.
Nota Bene : tu trouveras, à la fin de ce papier, une petite playlist Spotify qui contient la totalité des morceaux dont je te parle ici !

 

1973 – Queen

La pochette, franchement, est presque jolie. Il faut savoir que c’est un dessin de Freddie lui-même. Le dessin est pas mal, l’ambiance est belle et le spot qui éclaire Freddie rend vraiment bien. Alors pourquoi choisir du violet ? Ca gâche tout le dessin je trouve…

Ça reste cela dit un putain d’album, l’un de mes préférés du groupe.  Les meilleurs titres, selon moi, c’est « Liar », une proto-bohemianrhapsody mais surtout « Keep Yourself Alive », peut-être mon titre préféré du groupe et la chanson parfaite pour les matins (faciles ou difficiles d’ailleurs) ! L’album va se faire descendre par les critiques (une habitude chez Queen) mais les fans ne s’y tromperont pas et commenceront à voir le potentiel des 4 copains.

1974 – Queen II

Ah là on a déjà une pochette un peu moins « moche ». Enfin elle est pas violette quoi. C’est d’ailleurs ce visuel que le groupe reprendra pour le clip d’une certaine petite chanson de rien du tout (clin d’oeil, clin d’oeil).

Alors je vais peut-être étonner les fans de Kouine mais j’ai beaucoup de mal avec cet album. J’en vois clairement les qualités hein mais je n’arrive pas à l’aimer. Du coup, à part l’excellente « Seven Seas of Rhye », je ne peux pas te conseiller grand-chose…

1974 – Sheer Heart Attack

Oh putain, c’est moche ! Pour tout vous dire, j’ai même hésité à mettre cette pochette dans mon dossier des pochettes moches… BORDEL Y’A UN TETON DESSUS !

On va plutôt parler de l’album. Car, sous cette couverture abominable (un bien joli mot), se cache un album qui « tue sa mère ». Lui aussi fait partie de mes albums préférés. La qualité moyenne du disque est tellement dingue qu’il serait presque difficile de choisir des titres qui sortent du lot. Sauf que…

La tuerie speed qui va inspirer des groupes comme Metallica : « Stone Cold Crazy », même pas 3 minutes à fond la caisse, bordel ça pète. La tuerie pop qui donne envie de chanter avec Freddie : « Killer Queen ». La bombe metal que Baby écoute dans sa voiture : « Brighton Rock », avec un des meilleurs soli du monde. Voilà, tu as de quoi faire.

1975 – A Night at The Opera

Celle-ci, je la trouve pas mal et elle est de Freddie. Il s’est amusé à créer un logo pour le groupe, avec un animal par membre.

En ce qui concerne la musique, c’est simple. Cet album contient « Bohemian Rhapsody », un des morceaux les plus cultes de l’histoire de la musique, rien que ça. Enfin bon faut voir la chanson aussi hein ! Tu la connais hein, rassure-moi ? Mais oui, évidemment que tu la connais, arrête de faire non de la tête. Après, en dehors de ça, c’est loin d’être mon album préféré. Trop grandiloquent pour moi. Allez, je peux toujours te conseiller « Death on Two Legs » et « 39 », chantée par Brian May (et il s’en sort bien, ce con). Autant te dire qu’avec cet album, Kouine décolle très haute dans le monde de la musique…

1976 – A Day at the Races

Celle-ci est dans la même veine que celle d’avant, mais elle est un peu moins belle, je trouve.

L’album, lui, est mieux. Enfin c’est que mon avis hein mais je le préfère. Allez, 3 titres à retenir : « White Man » assez heavy pour du Kouine, « Somebody to Love » que vous connaissez sûrement et dans laquelle Freddie nous montre qui c’est le patron du chant et enfin (surtout) « Tie Your Mother Down », une tuerie presque heavy-metal avec un riff qui détruit tout sur son passage et un refrain qui se gueule comme peu d’autres. Bordel, j’adore cette chanson, bordel.

1977 – News of the World

Cette pochette putain, cette pochette ! Pour avoir retrouver le vinyle de cet album dans le grenier de mes grands-parents (je ne l’ai malheureusement plus), je peux te dire qu’elle rend vraiment bien. Après je comprends ceux qui n’aime pas hein mais je la trouve superbe.

Au niveau musical, malheureusement, c’est pas la même paire de manches (tu rages de mon expression de vieux). Je n’aime pas cet album, il n’y a que deux chansons à sauver et tu les connais déjà et je les déteste presque parce qu’on les a beaucoup trop entendu, le fameux syndrome « I Was Made For Loving You » (mais on parlera de KISS plus tard, tékaté poto). Bon les chansons « We Will Rock You » et « We Are The Champions ». Voilà, on a fini, merci. Suivant plize.

1978 – Jazz

Dieu, que cette pochette est… vide. C’est même pas vraiment laid, c’est juste vide. Y’a rien…

Alors que putain niveau musique ! C’est un des albums les plus barrés et variés du groupe, avec de la diversité en veux-tu, en voilà. Je l’aime d’amour celui-là. A croire d’ailleurs que j’aime ceux avec les pochettes les plus moches tiens…

A écouter : « Fat Bottomed Girls », « Bicycle Race » (Chef, elle est pour vous celle-là) et SURTOUT « Don’t Stop Me Now », qui rejoint mon trio préféré de Kouine.

Votre auteur de site préféré s’offre une courte pause et va écouter « Don’t Stop Me Now ». Il prend également ses calmants. Remarquez que les cachets font effet et qu’ils vous insulte beaucoup moins que d’habitude…

1980 – The Game

Cette pochette est moche. Les écritures sont moches, les couleurs sont moches, la photo est moche, Roger est moche, John est moche, Freddie est moche, Brian est moche, tout le monde est moche, tu es moche, je suis… Parfait.

Donc, suivant le théorème de tout à l’heure : pochette moche = j’aime le disque ? ET BA NON PUTAIN, PAS DU TOUT. Je le dis, voilà, c’est fait : cet album est le deuxième plus mauvais album du groupe.

Voilà, c’est dit, ça fait du bien. C’est avec ce disque que Kouine tente de faire de la pop à la mode sauf que c’était raté déjà à l’époque et qu’en plus maintenant ça vieillit mal. Allez, deux titres à sauver : « Crazy Little Thing Called Love » dans laquelle Freddie se prend pour Elvis et « Another Bites the Dust » dans laquelle tout le monde regarde jalousement le petit 4×4 du monsieur (lol la référence). A notre que ce dernier titre est le single le plus vendeur de l’histoire du groupe. Bref, c’est tout caca.

1982 – Hot Space

Je dois vraiment donner mon avis là-dessus ? C’est laid, voilà, merci.

Et concernant la musique alors ? Vous voyez ce que j’ai dit sur l’album d’avant ? Et ba celui-ci est encore pire. C’est un album de merde, une catastrophe, indigne de la Reine. Il n’y qu’une seule chose qui sauve cet étron du naufrage : « Under Pressure », titre chanté avec monsieur David Bowie, avec une ligne de basse de qualité. On peut avancer, pitié…

1984 – The Works

Cette pochette n’est pas fondamentalement belle, elle est relativement vide. Mais pourtant je l’aime bien. C’est un peu comme si le groupe nous disait « bon les gars, on s’est sorti les doigts et on revient, sans artifice, faire de la bonne musique ».

Et c’est tout à fait ça. Cet album est un regain d’espoir. Dans celui-ci, Kouine revient à ses racines hard-rock, sans pour autant quitter la pop de l’époque. Et c’est ce mix, très bien équilibré, qui fait de cet album un bon album. C’est pas encore parfait hein, calmons-nous, mais putain après les deux d’avant, celui-là mérité un 4/5.

Bon niveau tubes, tu connais sûrement l’imparable « Radio Gaga » et son refrain génial et « I Want to Break Free » et son clip génial (qui a d’ailleurs été interdit aux USA, ce qui fait de ce single l’un des moins rentables du groupe). Ca, c’est pour le côté pop. Niveau rock, y’a de quoi manger avec la génial « Hammer To Fall ». Bref, Queen est de retour et, putain, ça fait plaisir. Z’ont pas intérêt à se planter avec l’album qui suit !

1986 – A Kind of Magic

Ah, celle-là tu la connais. J’en ai déjà parlé dans un autre papier, et elle était déjà moche.

Cela dit, il va falloir récupérer le théorème « pochette moche = album bien » parce que là on est en plein dedans. Ca y est, Kouine a trouvé l’équilibre. Hard-rock et pop mélangés, avec brio. Direct : 4,5/5. Et alors niveau titres de dingue, on est servis : « One Vision », l’intro parfaite pour un live, « A Kind of Magic » dans laquelle John Deacon nous montre sa jolie basse, « Who Wants to Live Forever » dans laquelle tu pleures parce que t’es un fragile et même « Gimme The Prize » dans laquelle Freddie sort ses couilles et les pose sur la table et même que ça fait BAM !

Note que cet album a entrainé une tournée de malade, durant laquelle a été enregistré le « Live at Wembley », probablement l’un des meilleurs lives de l’histoire du rock.

1989 – The Miracle

Bon celle-là aussi tu la connais, elle est pas super belle. Sache qu’elle décrit le fait que chacun des membres du groupe a travaillé sur chaque chanson. Elles sont toutes l’oeuvre des 4 gentils ménestrels.

Bordel, que cet album est bon ! Tout est bon dessus, y’a rien à jeter. « Party » est une super chanson pour ouvrir le disque, « Kashoggi’s ship » a un feeling très Aerosmith qui me rend tout chose,  « The Miracle » a un clip génial avec des gosses qui incarnent le groupe, « The Invisible Man » est très pop et accrocheuse mais putain qu’elle est bien… Et y’a « I Want it All », son riff méga heavy et son côté épique à souhaits. Allez ! 5/5, écoutez ce disque.

1991 – Innuendo

Oh putain, c’est moche ! Très moche. C’est un genre de clown géant à moustache qui jongle avec des planètes… Putain, Queen, putain !

Cet album est le dernier vrai album du groupe. En effet, Freddie Mercury meurt la même année des suites d’une pneumonie, alors qu’il était déjà dévasté par le sida. Donc, quand ils ont conçu cette merveille, Freddie savait pertinemment qu’il pouvait mourir d’un jour à l’autre…

Et tu penses que ça se sent et que son chant est affaibli ? BA PAS DU TOUT MON GARS !

Cet album est peut-être le tout meilleur du groupe, rien que ça ! Ils ont visiblement décidé de partir en beauté et ont composé une tuerie monumentale ! Y’a de toute là-dessus : un titre expérimental « Innuendo », un titre bizarre et sombre dans lequel Freddie explique qu’il devient fou « I’m Going Slighty Mad, » une bombe speed hard-rock à écouter en tuture « Headlong » et même un titre heavy-metal pur jus « The Hitman ». Ce disque, c’est du 5,5/5, voilà, c’est dit.

Et puis il y a la fin du disque, une chanson tellement parfaite et poignante qu’elle est, objectivement, la meilleur du groupe : « The Show Must Go On ». Cette chanson, c’est le testament de Freddie et du reste du groupe. Il nous dit qu’il part mais que c’est pas si grave et que le spectacle doit continuer sans lui. C’est l’une des chansons les plus émouvantes de l’histoire de la musique et écouter la rage que Freddie montre lors du dernier refrain en se disant qu’il savait clairement qu’il était condamné… QUELLE CHANSON PUTAIN ! J’ai toujours des frissons à chaque écoute…

Bref, ce groupe si génial part avec un album tout aussi génial… Hein ? Quoi ? L’autre ? Quel autre ? Freddie est mort, on en parle plus. Oh et puis merde…

1995 – Made in Heaven

Ba ouais. Avant de mourir, Freddie a enregistré le plus de pistes de chant possible, pour donner à ses amis la possibilité de refaire un album (the show must go on). Donc, après la mort de Freddie et le concert qui lui rend hommage (un grand moment, crois-moi), le groupe s’est enfermé en studio et à composé des morceaux avec les enregistrements de Freddie, comme il le voulait.

Sauf que non. Je n’aime pas cet album. Je le trouve mou… Comment on peut sortir ça après « Innuendo » ??? C’est presque honteux… Bon allez, cet album se rattrape avec sa pochette, l’une de mes préférés de l’histoire de la musique. Putaing, c bo.

 

Et ensuite ? Ensuite rien. Queen, c’était 4 types. Roger, John, Brian et Freddie. Point. Ils ont pris la décision d’arrêter. De ne plus sortir d’albums ni de faire de tournées sous le nom de Queen. Ils ont cependant fait des concerts avec des chanteurs invités, sous le nom de « Queen + machin ». Genre, avec moi, ça donne « Queen + Bane Nyndovaas ». Mais Queen est mort avec Freddie, c’est triste mais c’est comme ça.

Voilà, tu en sais maintenant un peu plus sur cette légende de la musique et tu peux allez écouter les morceaux que t’ai conseillé. Il y a fort à parier que certains te plaisent et que tu auras envie d’aller écouter des albums entiers.

Cela dit, si tu as envie d’en apprendre un peu plus sur ce groupe légendaire, je te conseille d’aller voir la vidéo du Rockeur Fêlé qui en parle sur YouTube. C’est rare que je parle d’autres créateurs de contenu mais là, c’est d’la bonne.

Allez, si tu as des questions, pose-les sur la page facebook du site ! Tu peux aussi aimer l’article, comme sur tutube (je l’ai appris par hasard).

En attendant, moi je te laisse, je vais bosser sur d’autres projets !

Bisous, connard, connasse.

Comme promis, voilà la playlist !

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :