12 pochettes qui piquent les yeux #3

Salut, connard, connasse !

« Koua, ankor dé pochete moch ? C toujour parey kom sit c tro dla merd »… Donc visiblement tu n’apprendras jamais à parler de façon convenable. Je ne m’y ferai jamais, et je continuerai à lutter !

Donc oui, encore des pochettes moches. Mais que veux-tu ? J’en ai pleins en stock, de quoi faire encore 8 papiers ! Et je continue sans cesse à en mettre de côté !

Bon ! Qu’avons-nous cette fois ? Eh bien de la laideur, voilà. MAIS ! Tiens-toi bien : je t’ai prévu un cadeau. Les 4 dernières pochettes de ce numéro auront un thème commun : la beauferie. Oui, je sais, c’est beau. Allez, plongeons à nouveau dans le caca visuel, ça vous plait, je le sais !

1. Ragdoll – Back to Zero

rago_doll_ml

On commence léger cette fois. Cette pochette n’a rien de vraiment scandaleux, de dégueulasse ou d’horrible. Non, elle est juste moche. Pourtant, l’album est vraiment très très bon, c’est d’ailleurs ma découverte surprise de l’an dernier. Tu peux, du coup, aller écouter la chanson « Rewind your Mind » ou « Playing God » sur l’internet, elles sont très sympas. Bref, une pochette vide de sens et d’intérêt, pour un album empli de qualité. C’est d’une tristesse je trouve…

2. Def Leppard – High’n’Dry

ALLEZ PAF !

Quand tu as vu la première, tu t’es dit qu’aujourd’hui ça allait bien se passer et que je commençais à m’essouffler. HA.HA. Alors voyons… On a un type qui plonge dans une piscine dans un jardin. Ouaah… ET un cadre noir et blanc affreux avec d’autres types qui regardent le ciel. FA.BU.LEUX. C’est d’une beauté ! Et tu sais ce que je trouve le plus moche sur cette « oeuvre » ? LE SLIP MON GARS ! LE PUTAIN DE SLIP ROUGE ! A quel moment dans ta vie de groupe de metal (le premier qui met un accent sur le nom de cette musique, je le bute) tu décides de mettre un type en slip rouge sur ta pochette ???

Pour la petite histoire, sachez que cette pochette avait été proposée à Pink Floyd dans les années 1970 mais qu’ils ont préféré refuser (on se demande pourquoi). Elle est restée dans les cartons mais PUTAIN elle n’aurait jamais du en sortir !

3. Krokus – To Rock or not to Be

Alors, pour que tu puisses analyser ce bijou autrement, dis-toi que Krokus est un clone musical d’AC/DC. Ils font exactement le même genre de musique et le chanteur a quasiment la même voix que celui du groupe australien. Donc tu imagines du hard rock teinté de blues avec, sur la pochette, une abeille déguisée en pilote qui déguste un petit digestif avec une foutue paille… Krokus, Krokus, Krokus, tu vas tellement avoir droit à ton papier…

4. Saxon – Killing Ground

Bon là c’est pareil, y’a pas grand-chose à analyser, puisqu’il n’y a pas grand-chose tout court. Le fond rouge déjà, c’est pas évident à utiliser. Et ce casque pas beau qui prend fièrement la pose sur ce fond, c’est juste pas beau ! Bon après, comme son copain Krokus (je ne sais pas s’ils sont copains hein, je ne les connais pas dans la vraie vie), Saxon mérite un papier dédié.

5. AC/DC – Flick of the Switch

On parlait d’eux un peu plus haut, voilà AC/DC !

Bon ce ne sera pas la dernière fois que tu les verras, ils ont leur lot de mochetés. Du coup, j’ai décidé par commencer par celle qui, en plus, illustre leur plus mauvais album (y’a pas de hasard comme on dit). Je ne sais pas du coup ce qu’Angus (le petit monsieur avec la mandoline) est en train de faire. Moi, je vois un flacon de parfum géant, et toi ? Et puis merde ! Le type a oublié de colorier sa pochette. Je veux bien que le noir et blanc soit un effet stylistique hein, mais y’a des limites !

6. Queen – The Miracle

Pour celle-ci, je suis un peu embêté… Déjà, je comprends tout à fait le message derrière ce visuel. C’est le groupe qui compose ses morceaux comme un seul homme. C’est clair, c’est malin, ça pourrait presque être beau. Faut savoir qu’en fait c’est le premier album du groupe dans lequel chaque membre a ajouté sa touche sur chacune des chansons.

De plus, le montage est plutôt pas mal. Regarde un peu les yeux ! Chaque membre du groupe a bien ses deux yeux, malgré le fait qu’il est supposé les partager avec un autre membre. Franchement, c’est bien foutu.

Enfin, je pense que l’un des tout meilleurs albums de Queen, c’est dire s’il est de qualité !

Sauf que c’est laid. Voilà. Désolé Kouine…

On rigole, on rigole mais me voilà bien embêté… Les deux prochaines pochettes ornent des albums d’une grand qualité. J’ai envie de me moquer mais j’ai aussi envie de faire comme si elles n’existaient pas, en me concentrant uniquement sur la qualité du disque…

7. Mastodon – Crack the Skye

Ouais, encore Mastodon. Je t’ai pourtant dit à quel point j’aime ce groupe… Et puis ce disque est probablement leur plus apprécié à ce jour, ce qui me met encore plus dans l’embarras (ça veut dire que ça me fait chier, c’est plus clair ?). Mais là franchement je ne peux pas rester sans rien dire. Sérieusement, tu trouves ça beau, toi ? Moi pas ! C’est beaucoup trop le bordel là-dessus ! Y’a beaucoup trop de choses, ça s’empile de partout et c’est illisible ! Bon cela dit je t’avoue que l’album est dans le même esprit. Il n’est composé que de 7 titres mais 2 d’entre eux dépassent les 10 minutes. C’est un gros bazar. Sauf que musicalement c’est écoutable, et même bien. Visuellement, c’est moche.

8. Faith No More – The Real Thing

Késséssé que ce truc ? Un bouchon de bouteille qui brûle ? Un impact d’une boule de feu dans l’eau ? Aucune idée ! Si tu as la moindre idée de ce que ça représente, je suis preneur. Les plus grands analystes du monde eux-mêmes cherchent toujours à savoir.

Cela dit ! Tu peux plutôt écouter le disque ! FNM mélange son metal à tout un tas de cirque : tu as du chant rapé (comme le gruyère mdrmdrmdr), de la basse funk, une chanson piano/bar de cow-boy, une reprise de Black Sab presque meilleure que l’originale… ECOUTE CE TRUC ! Tu peux commencer par le single « Epic », qui a cartonné quand l’album est sorti.

Et, si tu adores la basse comme moi, tu vas te régaler, le tout étant bien souvent slappé et tout. Et, si tu adores les chanteurs un peu zarb mais sidérants, tu vas te régaler, le chanteur étant un grand malade au talent sans limites.

Mais bon la pochette c’est pas trop ça…

Allez ! On arrive au moment que tu attendais sans le savoir : l’épilogue beauf.

L’EPILOGUE BEAUF !!!

Ces 4 dernières pochettes vont ravir le beauf qui sommeille en toi, je sais, je suis généreux. Elles ne sont pas classées par beauferie hein, mais par ordre alphabétique, parce qu’il fallait bien que je trouve un ordre, donc j’ai choisi de faire comme ça, je fais ce que je veux, tu me juges pas, c’est mon site après tout, putain cette phrase est beaucoup trop longue, j’adore manger du fromage, nan sans déconner tu as compté les virgules, les chiens aboient, bon ok j’arrête.

9. Bon Jovi – Slippery When Wet

OH DES BOOBS ! NICE !

Je savais que tu dirais ça… C’est un excellent album cela-dit, bien sympa à écouter quand il fait beau (comme en ce moment, je ne sais pas si tu as remarqué) avec des hymnes absolument dantesques comme « You Give Love a Bad Name » par exemple.

Pour la petite histoire, c’est avec cette chanson que je me suis vraiment lancé dans l’écoute abusive de Rock, donc je peux t’assurer que c’est de qualité. Fonce je te dis ! Va l’écouter sur l’outil YouTube !

Bon par contre la pochette, y’a pas grand chose à dire. C’est des boobs, voilà, merci. A noter qu’elle a été censurée à l’époque, parce que bon les nichons ça plaisait pas trop sur les pochettes dans les années 80, je me demande ce que dirait les censeurs s’ils voyaient notre époque, avec des clips qui ressemblent de plus en plus à des films de fesses (artiste engagé).

10. Lordi – Babez for Breakfast

Rien que le titre du disque devrait déjà vous mettre la puce à l’oreille (ce qui est débile, mettez plutôt un casque sur vos oreilles, ce sera bien plus utile qu’une puce). « Des nanas pour le petit dej' ». Tout un programme.

Et alors cette pochette ! Bordel ! On a donc un bébé Lordi (chez nous, en France, on a aussi bébé Jordy, de rien, ça me faisait plaisir de vous parler de ce truc infâme) devant… OH ET PUIS MERDE ! Vous voyez très bien ce que ça représente, vous voyez très bien que c’est moche ! Et puis l’album est pourri, donc c’est combo gagnant !

11. Poison – Hollyweird

Le problème avec les pochettes beaufs, c’est qu’il n’y a pas grand chose à dire dessus, à part « mdr la madame toute nue » donc bon…

MDR LA MADAME TOUTE NUE sur la moto. Une pratique des plus dangereuses d’ailleurs, elle risque de se faire très mal en cas d’accident ! Que fait la police ???

Nota Bene : Poison a eu la riche idée de cacher les parties intimes de la jeune femme. On les remercie, comme quoi la beauferie à des limites. Comment ? C’est pour éviter la censure ? N’importe quoi voyons !

12. Tankard – The Beauty and the Beer

Tankard, c’est un groupe allemand, plutôt moyen.

Et là, sur ce disque, ils ont décidé que le mauvais goût serait de rigueur. Alors bon, le vieux houblon est un thème récurrent dans leur discographie donc je ne dirai rien. Mais de là à faire un jeu de mots aussi dégueulasse pour nommer leur album et à faire une pochette comme ça… J’en perds mes mots.

D’ailleurs j’arrête là, ça m’a saoulé, je n’aurai jamais dû faire un épilogue beauf, c’était une erreur stratégique.

J’espère cela dit que tu auras aimé ce nouveau papier, promis, je vais essayer de varier un peu les plaisirs à l’avenir, tu en as probablement marre de voir des pochettes moches sans cesse. Par contre je vais continuer à t’insulter, ne rêve pas.

Bisous, connard, connasse.

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :